du camescope au DVD avec Linux.




pourquoi faire ?

Pour des raisons évidentes, non ? C'est quand même plus agréable de glisser un DVD dans le lecteur du salon que d'y brancher la caméra ou de regarder sur l'ordi...

Je suis parti de lea-linux.org/software/dvtodvd.html qui explique bien la manoeuvre, mais qui date un peu : j'utilise la Mandrake10.1«official» et certains détails diffèrent. Comme j'ai passé un temps considérable à trouver pourquoi certaines choses ne marchaient pas, je préfère passer les infos...


la capture depuis la caméra

Pour cela j'utilise dvgrab en ligne de commande. On ne le trouve pas dans la Mdk10.1 et je suis allé le chercher (comme tous les autres logiciels manquants) ici : http://rpms.mandrakeclub.com/rpms/Video.html

Si on tape «dvdgrab» dans une console, on a une erreur affirmant que le répertoire /dev/raw1394 n'existe pas. C'est exact. Pour parer cette erreur (?) de la Mdk10.1, on tape (en tant que root) les commandes :
«mknod -m 666 /dev/raw1394 c 171 0» et
«mknod -m 666 /dev/video1394 c 172 0»
(Si l'erreur précédente apparaît de nouveau au prochain redémarage de la machine, on peut ajouter à la fin du fichier /etc/rc.d/rc.local les deux lignes «mknod...» pour rendre permanent le répertoire /dev/raw1394)

On crée un sous-répertoire et on s'y met, puis on branche la caméra et on tapote «dvgrab -i --format dv2 --timestamp --autosplit pipo» (remplacez «pipo» par ce que vous voulez), puis «a» pour rembobiner la casette, puis «c» pour lancer l'acquisition.
Des tas de fichiers (un par scène) se forment comme "pipo2004.03.21_14-14-49.avi"

C'est dons une opération qui prend le temps de la lecture de la casette à vitesse normale (vitesse 1). Mais rien n'interdit de faire autre chose pendant ce temps.

La place prise par ces fichiers est énorme, environ 235 Mo par minute de film. Il faut de la place sur le disque dur ! heureusement ces fichiers vont vite pouvoir être effacés.


montage avec Kino

kino se trouve dans la distribution, profitons en. On lance dans une console «kino pipo* &» et après quelques secondes, la fenêtre de kino apparaît. C'est maintenant que le montage se fait. Personellement je me contente de suprimer les scènes foireuses, et je regroupe la multitude de petites scènes en plus gros ensembles qui feront les chapitres du futur dvd. Mais on peut faire des choses beaucoup plus sophistiquées...

C'est donc une manoeuvre qui peut également être longue, selon le soin qu'on y met. Il est conseillé d'enregistrer de temps en temps son travail.


première conversion avec Kino

Dans kino toujours, choisir l'onglet Export, puis l'onglet MPEG. puis l'option 8 -DVD dans "file format", choisir un nom de fichier, "tutu" par exemple. Cocher "scene split" pour obtenir des chapitres sur le dvd et "output dvdauthor" pour utiliser ce logiciel ensuite.

Cliquer dans le bouton "export", et le message d'erreur «error writing to Kino/MPEG audio filter - aborting» apparaît ! Pas très explicite... En examinant la console de lancement de kino j'ai fini par comprendre qu'un paquet manquait, "mjpegtools", qui lui même réclame "libmplex" se trouvant dans "libmjpegtools". Ces deux paquets ne se trouvant pas dans la Mdk10.1, on peut également aller les chercher dans rpms.mandrakeclub.com/rpms/Video.html.

Ces problèmes de paquets manquants étant résolus, on recommence. Des fichiers"tutu000_001.mpeg", "tutu001_001.mpeg",... se forment, un par chapitre. Cette conversion est très lente, environ 3h30 pour une heure de film (avec un processeur tournant à 2.80GHz), soit une vitesse de 0,3. Mieux vaut trouver autre chose à faire pendant ce temps là...

La taille des .mpeg produite est beaucoup plus raisonnable : 50 Mo par minute environ. On trouve aussi un "tutu-dvdauthor.xml" qui va servir ensuite.


deuxième conversion avec dvdauthor

Pour cela j'utilise dvdauthor en ligne de commande. On ne le trouve pas non plus dans la Mdk10.1 et je suis allé le chercher au même endroit que les autres. Son installation a demandé deux autres paquets, "libjasper" et "libmagic".
tapoter «dvdauthor -o bibi -x tutu-dvdauthor.xml» 'avec "bibi" à remplacer par ce que vous voulez). Quelques minutes plus tard, on trouve deux sous répertoires, AUDIO_TS/ et VIDEO_TS/ dans le répertoire bibi, 50 Mo par minute également. C'est fini.


graver avec k3b

Pour graver des cds, de données et/ou audios, j'ai toujours préféré la ligne de commande. Ici par contre je trouve k3b assez pratique.
Choisir «créer un nouveau DVD de données», el il suffit de glisser les deux répertoires AUDIO_TS/ et VIDEO_TS/. C'est bon pour la gravure...